l'Ordre de Santiago

ordre militaire religieux (forum lié au jeu des Royaumes renaissants)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Arrivée d'Ephrem

Aller en bas 
AuteurMessage
Ephrem



Nombre de messages : 1
Localisation : Mayenne, Comté du Maine.
Date d'inscription : 09/05/2010

Arrivée d'Ephrem Empty
MessageSujet: Arrivée d'Ephrem   Arrivée d'Ephrem EmptyDim 9 Mai - 10:41

Prendre un nouveau départ...

Il avait déjà essayé plusieurs fois, jamais véritablement réussi. Que ce soit la politique, les amours, rien de tout cela ne lui avait jamais véritablement procuré de plaisir... Son passe-temps, il le trouvait au maniement de l'arme, au commandement des troupes, ou encore à l'errance et à la méditation...


Et puis, un matin, tout était allé très vite. Une idée en tête, fixe, qui n'en démordrait pas... Il avait retrouvé une vieille missive de son ami Elywood, il avait pris ses plus beaux habits, ses armes et ses écus... Et il était parti.


A dos de Canasson, il avait suivi le chemin indiqué par la missive, ne sachant que vaguement ce qu'il trouverait au bout... Mais la curiosité l'avait piqué, et c'était assez pour le maintenir dans sa route. Ne s'arrêtant qu'à peine dans les villages pour le repas et le repos, il fut vite arrivé à destination.


Devant lui se dressait une belle et grande citadelle, sur le fronton duquel était inscrit "Ordre de Santiago", puis quelques autres indications en deux langues... l'une était le français, mais qu'en était-il de l'autre ? Ibérique, Catalan, Basque ? Aucune idée, mais certainement une langue de la Méditerranée.

Et les gardes ? Comment savoir quelle langue ils parlaient ? Cela était un cruel dilemme... Enfin, partant du principe que français et langues hispaniques étaient dérivées du latin, il bredouilla quelques mots approximatifs dans la reine des langues...



Milites, salvete ! Gallici loquimini ?*


Oh et puis, tant pis. Il n'irait pas plus loin en latin, et il pensait bien que les gardes n'en savaient pas beaucoup plus que lui. Il allait essayer le français.


Salut à vous... Parlez-vous le français ?

Je me présente, Ephrem... Un ami m'a parlé de votre ordre, et j'aimerais en savoir plus, ainsi que comment le rejoindre... Pouvez-vous m'éclairer ?





[*Salut soldats ! Vous parlez le français ?]
Revenir en haut Aller en bas
Elywood

Elywood

Nombre de messages : 97
Localisation : Mayenne, Maine
Date d'inscription : 13/03/2010

Arrivée d'Ephrem Empty
MessageSujet: Re: Arrivée d'Ephrem   Arrivée d'Ephrem EmptyDim 9 Mai - 12:06

Souvent quand un étranger arrivait, l'on allait mander le Grand Connétable, pour qu'il procède lui même à l'entrée de la personne et à son désarmement. Ce cas-ci ne fit pas exception puisque peu après que l'on ait pu entendre la voie d'un jeune étranger depuis les remparts, un garde débarqua dans le bureau du chef des armées de l'OS. Demandant à ce dernier de rejoindre au plus vite la grande porte. Un étranger parlant le latin, était aux portes de la forteresse

Le jeune homme, qui occupait déjà ce poste depuis quelque temps, avait eu largement le temps de ce faire à l'idée que ce travail incombait à ses tâches personnels, notamment pour s'assurer que les arrivant ne représenter en aucun un danger pour le Grand Maistre. Étant donné qu'il ne gardait pas son plastron quand il était dans son bureau, il prit grand soin de le revêtir et de saisir l'épée qui trônait sur le mur derrière lui, rappelant à tous que ce bureau était celui des armes. Enfin, hâta vers les remparts ayant déjà suffisament pris son temps.

Quand enfin, il fut en haut de ces murs qui s'élevait quand même à dix fois la hauteur d'un homme mûr, le jeune De Rosslyn prit quelques secondes pour inspirer l'air frais et se demander qui pouvait être cet homme parlant la maîtresse des langues, avant de se diriger vers la partie des remparts qui couvrait la herse.

Quel ne fut pas son étonnement quand en bas prés de la herse, il reconnu son ami Ephrem. Si en effet, le Rosslyn avait envoyé missive à son ami pour l'inviter à le rejoindre l'absence de réponse l'avait poussé à penser que l'invitation était décliner. Ne prenant pas la peine d'interroger l'homme qu'il connaissait fort bien, il ordonna aux hommes et ceci d'un ton rude et d'une dureté qui empêchait toute réponse négative d'ouvrir les herses.

Puis il se dépêcha de descendre les marches et de se mettre devant la herse. Quand celle-ci fut ouverte, il dit d'un ton tout aussi rude où perçait cependant une certaine joie :


-Entre mon ami, bienvenu en la citadelle de Santiago. Mais avant de passer la herse donne tes armes aux hommes qui s'avance vers toi... Et j'ai bien dit toutes tes armes !! Y compris ta dague !
Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'Ephrem
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Ordre de Santiago :: L'entrée du temple / La entrada del Templo :: Pont-levis / Puente levadizo-
Sauter vers: