l'Ordre de Santiago

ordre militaire religieux (forum lié au jeu des Royaumes renaissants)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 8 la diplomatie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sebastienpierre
Famille
avatar

Nombre de messages : 1166
Localisation : quebec
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: 8 la diplomatie   Mer 10 Jan - 8:19

8. De la diplomatie

8.1) STATUT DES AMBASSADEURS DE L’ORDRE SANTIAGO


8.1.1) Définition

Un ambassadeur est un représentant de L’Ordre de Santiago auprès d'un autre Comté/Duché.
L'ambassadeur est subordonné au Conseil de L’Ordre de Santiago par l'intermédiaire du Chancelier, qui lui, tient ses fonctions directement du. Sénéchal. Il ne tient donc son pouvoir que de lui (le Conseil) et ne l'exerce qu'en son nom et sur sa demande expresse.

8.1.2) Nomination

L'ambassadeur est nommé discrétionnairement par le Chancelier avec l’accord du Sénéchal. Toute personne désireuse d'intégrer le prestigieux corps des ambassadeurs devra avoir passé son Noviciat et devra procéder ainsi: elle devra envoyer une lettre de présentation et de motivation au Chancelier.

Les qualités requises :

- Un sens aigu de la diplomatie: la diplomatie est une négociation aboutissant à des actes planifiant et régulant les relations entre L’Ordre de Santiago et les Comtés/Duchés.

- Un sens développé du travail en équipe: l'ambassadeur est au service de L’Ordre de Santiago. Il devra travailler en étroite collaboration avec son Chancelier, avec le représentant du Commerce L’Ordre de Santiago (dans le domaine commercial) ou tout autre membre du Conseil de L’Ordre de Santiago

- De grandes qualités de lecture et de compréhension

- Une excellente élocution: en l'espèce, l'ambassadeur doit faire preuve de qualités d'écriture irréprochables.

- Un sens aiguisé du respect: l'ambassadeur se devra de respecter son homologue, ainsi que les membres du Conseil du Comté/Duché dans lequel il officie. Il devra également respecter les institutions de L’Ordre de Santiago.

- Un esprit de synthèse certain pour la rédaction des rapports exigés.


8.1.3) Révocation

L'ambassadeur pourra de lui-même renoncer à ses fonctions. Mais il devra en informer son Chancelier afin que celui-ci le radie des registres et lui coupe ses accès à la Chancellerie.

Un tel oubli sera sanctionné par un procès pour Non accomplissement d'une tache donné .

Dans un souci de respect et d'honneur, il se devra également informer le Chancelier/Chambellan du Comté/Duché dans lequel il était affecté.


8.1.4) Missions

Une mission de représentation

L'ambassadeur a pour mission de représenter l’Ordre de Santiago auprès d'une région, ceci avec honneur, dignité et respect.

Il doit se présenter au Comté/Duché auquel il est affecté avec toutes les règles de bienséance requises. Il devra également présenter les hommages de L’Ordre de Santiago et du Grand Maître et exposer les raisons de sa présence.

Il devra retransmettre clairement les volontés de ses institutions afin que les négociations soient menées parfaitement et que les deux parties en retirent des avantages conséquents.

Il devra représenter les membre de L’Ordre de Santiago, son Grand Maître et son grand Conseil lors de grands évènements (mariages, enterrements, adoubements, festivité et autres...), si le Grand Maître, le Sénéchal ou le Chancelier ne peut s'y rendre, mais seulement avec l'aval du Sénéchal.

Une mission d'information

L'ambassadeur s'engage à informer régulièrement son Chancelier de la situation politique, judiciaire, militaire, économique... du Comté/Duché dans lequel il travaille. Il s'engage à fournir un rapport hebdomadaire à son Chancelier:

- Sur la composition du Conseil de la région à laquelle il est affecté.
- Sur la situation économique, politique, judiciaire, militaire
- Sur l'évolution des négociations

Il devra signaler tous les forums annexes (et leurs adresses) des Châteaux, casernes, groupes politiques, guildes... au Chancelier.

Le Chancelier transmettra les informations importantes au Sénéchal et en cas de son absence au grand Conseil et/ou aux personnes intéressées.

8.1.5) Droits

L'ambassadeur peut cumuler les ambassades si cela ne nuit pas à son travail.

L'ambassadeur peut cumuler ses fonctions avec celles d’une autre voie dans l’Ordre ou dans un Comté/Duché.

L'ambassadeur se verra reconnaître l'immunité diplomatique si, et seulement si, celle-ci a été négociée et reconnue avec la région à laquelle il est affecté.


8.1.6) Devoirs et obligations

L'ambassadeur se voit imposer un devoir de réserve: il ne devra aucunement donner son avis, même personnel, sur un événement politique dans le comté où il officie.

L'ambassadeur s'engage à respecter ce statut: tout ambassadeur anciennement ou nouvellement désigné se devra de le respecter dans les moindres détails.

L'ambassadeur s'engage à respecter les institutions qu'il représente et les institutions du Comté/Duché dans lequel il officie, ainsi que les institutions étrangères.

Il est interdit à un ambassadeur de diffuser des informations non autorisées par le Grand Conseil ou de toutes informations qui se trouve dans l’aile diplomatique de l’Ordre. Si tel est le cas il sera poursuivit par L’Ordre pour haute trahison. L’ambassadeur ne doit avoir fait l’objet d’aucune condamnation. Le Chancelier se garde le droit de destituer un ambassadeur qui manquerait à ses devoirs et obligations, sauf s'il fait état de justes motifs. Toutefois, il devra en informer Le sénéchal.

8.1.6 Sanctions des manquements à ce statut

a) L'ambassadeur sera suspendu de ses fonctions, en attente de son jugement.

b) L'ambassadeur sera destitué d'office de sa charge dans les cas de trahison et haute trahison.

c) L'ambassadeur pourra être passible d'un procès pour trouble à l'ordre public et d'une amende.

d) L'ambassadeur déchu se voit dans l'impossibilité d'exercer de nouveau la charge d'ambassadeur



8.2) LE STATUT DU SÉNÉCHAL, CHANCELIER ET VICE-CHANCELIER


8.2.1 Définition

8.2.1.1 Le Sénéchal
il dirige toute la diplomatie, il entretient des liens avec les autres ORM, Ordre religieux et Ordre militaire. Le Sénéchal est nommé par le Grand Maître. Le Sénéchal nomme un Chancelier pour diriger la diplomatie dans les royaumes. Le Sénéchal siège au corps diplomatique des Saintes Armées.

8.2.1.2 Le Chancelier
est le chef de la diplomatie. Il a pour mission de développer et d'améliorer, avec les ambassadeurs le Sénéchal, des relations durables et de qualité, en tous domaines, avec les autres Comtés/Duchés. Il est en charge de la gestion du corps des ambassadeurs. Il est nommé et révoqué discrétionnairement par le le sénéchal. Le chancelier a le droit de nommer un vice chancelier pour l’aider dans son travail, ayant presque le même droit et devoirs, excluant l'accès au conseil. Le chancelier à un siège au grand conseil mais n’a pas le droit de vote.

8.2.1.3 Le Vice-chancelier
est le second du Chancelier. Il a pour mission d’appuyer et d’aider le Chancelier dans ses taches. Il sera charger d’assister le Chancelier tant dans les relations diplomatiques que dans l'organisation interne. Il est l’intérim du Chancelier lorsque ce dernier à prévu une absence prolonger.


8.2.2) Missions

8.2.2.1 Une mission de recrutement et de gestion

Le Chancelier a pour mission de recruter les ambassadeurs qui devront impérativement répondre aux critères énoncés dans le statut des ambassadeurs. Pour se faire, il devra promouvoir le corps des ambassadeurs régulièrement sur Le forum.

Il a également la charge de gérer les ambassadeurs: il devra les affecter dans une région, les informer clairement de leurs missions et les aider en cas de problème. Il devra leur transmettre les décisions du Conseil sur les traités et accords en cours de négociation. En cas d’absence prolongé, le vice Chancelier peu nommer des ambassadeurs avec l’accord du Grand-Maître.


8.2.2.2 Une mission de rédaction

Le Chancelier s'engage à rédiger, avec l'aide éventuelle du Sénéchal ainsi que du vice-chancelier les différents traités.

8.2.2.3 Une mission d'information

Le Chancelier devra informer le Sénéchal de tous les évènements importants se déroulant dans les autres Comté/Duchés. Il devra également le tenir informé de l'avancement des négociations des traités et accords en cours.

8.2.2.4 Une mission de représentation et de négociation

En l'absence d'ambassadeur, c'est le Chancelier, ou le vice-chancelier avec l’accord du Sénéchal, qui mènera les négociations.

Il devra dans la mesure du possible, représenter L’Ordre de Santiago et ses membres lors des grands évènements. Il devra informer le Sénéchal de l'organisation de tels évènements et de sa présence.


8.2.3) Devoirs et obligations

Le Chancelier et le vice-chancelier se voit imposer un devoir de réserve: il ne devra aucunement donner son avis, même personnel, sur un évènement extérieur qu'il rapporte.

Le Chancelier et le vice-chancelier s'engage à respecter les institutions qu'il représente et les institutions du Comté/Duché dans lequel il officie, ainsi que les institutions étrangères.

Il est interdit au Chancelier et au vice-Chancelier de diffuser des informations non autorisées par le Conseil.


8.2.4 Sanctions en cas de manquement

Le Chancelier et/ou le vice-Chancelier devra être destitué de ses fonctions par le Sénéchal. Il pourra faire l'objet d'un procès pour trouble à l'ordre public, voir de trahison et haute trahison suivant les faits qui lui sont reprochés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordotempliorientis.probb.fr
 
8 la diplomatie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEMENAGEMENT DE LA DIPLOMATIE LYONNAISE-DAUPHINOISE
» Diplomatie
» Les choix strategiques et la diplomatie de Napoleon
» Diplomatie Les Grands Dossiers n°10
» [VENTE] Revue Diplomatie Grands dossiers N°18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Ordre de Santiago :: L'entrée du temple / La entrada del Templo :: Charte de l'Ordre de Santiago / Carta de la Orden de Santiago-
Sauter vers: